Pourquoi les hommes préfèrent certains types de corps

Les femmes sont quotidiennement bombardées de messages contradictoires sur la façon dont elles doivent avoir l’air, en particulier dans les médias. Un jour, elles sont censées être sans poitrine et maigres et, le lendemain, elles sont censées présenter des courbes voluptueuses.

Eh bien, une nouvelle étude tente de faire la lumière sur les normes de beauté d’aujourd’hui. Pour ce faire, les chercheurs de l’Université du Texas à Austin ont décidé de se concentrer sur l’attirance des hommes pour les courbures féminines.

Ce qu’ils ont trouvé reflétait, sans surprise, une explication naturelle. Les femmes avec un angle « théoriquement optimal » de courbure lombaire – une courbe de 45,5 degrés à l’arrière des fesses – peuvent avoir plus de grossesses multiples ; ce qui – aux temps de nos ancêtres – était le premier critère de choix. « Cela s’ajoute à un nombre croissant de preuves que la beauté n’est pas tout à fait arbitraire, mais a plutôt une logique adaptative cohérente» a déclaré le co-auteur de l’étude David Buss, un professeur de psychologie à l’Université d’Austin.

Cette recherche se composait de deux études. La première examinait la forme de la colonne vertébrale, une caractéristique pouvant déterminer la courbure du bas du dos des femmes. Il a été demandé à 100 hommes d’évaluer l’attrait de plusieurs images manipulées et présentant diverses courbes de la colonne vertébrale, par rapport au spectre naturel. La plupart des hommes étaient attirés par des images de femmes avec une courbure lombaire de 45 degrés.

L’auteur principal, David Lewis, psychologue à l’Université de Bilkent, explique que cette structure vertébrale permet aux femmes enceintes d’avoir un meilleur équilibre de leur poids sur les hanches. Elles peuvent être plus actives, avec moins de risques de troubles de la colonne vertébrale. L’antécédent des hommes avec des partenaires plus fécondes jouerait également un rôle dans cette attirance.

La seconde étude a abordé la question de savoir si les hommes préféraient cet angle, parce qu’il présente un plus gros postérieur ou pour la courbure de la colonne vertébrale elle-même. Cette fois, 200 hommes ont été invités à évaluer l’attractivité des images de femmes avec différentes tailles de postérieur et courbures de la colonne vertébrale, mais toutes avec le même angle de 45,5 degrés. Il a été constaté, encore une fois, que les hommes ont choisi invariablement les femmes dont la courbure rachidienne était similaire – indépendamment de la taille du postérieur.

De toute évidence, l’évolution prend du temps. Cet instinct primaire est présent depuis des milliers d’années, alors qui sait combien de temps cela prendra pour disparaitre. Donc, la prochaine fois que vous êtes choqué par la réaction de quelqu’un pour un certain attribut physique d’une autre personne, gardez à l’esprit que nous avons tous toujours un peu de l’homme des cavernes en nous. Tant que cela reste respectueux !

Lire la suite de l'article