Manger trop de fruits, une mauvaise chose ?

Le fructose n’a pas bonne réputation ces derniers temps. Des études récentes lient ce sucre à l’inflammation, au diabète de type 2 et à d’autres symptômes du syndrome métabolique. Parmi ces problèmes de santé néfastes, le fructose augmente potentiellement le cancer du pancréas, cause des dommages à votre foie et accélère le processus de vieillissement.

La plupart des gens associent le fructose au sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS), qui comme son nom l’indique, contient environ 55% de fructose et 45% de glucose. Ce sucre omniprésent est rajouté dans les boissons gazeuses, les céréales et autres aliments transformés.

Les effets des HFCS ont été bien étudiés, mais le fructose se trouve naturellement dans les fruits qui sont censés être bons pour vous … pas vrai? Manger des quantités excessives pourrait créer la même surcharge de fructose.

Voilà une question controversée.

Il a été suggéré que certains experts font beaucoup de bruit pour rien quand ils soutiennent que la consommation excessive de fruits pourrait devenir problématique. Et alors que personne ne dit que vous devriez éliminer complètement les fruits de votre alimentation -ils contiennent des nutriments, des antioxydants et des fibres – l’idée selon laquelle manger une quantité illimitée de fruits parce que c’est «sain», doit être définitivement enterrée.

Au lieu de classer les fruits comme aliment illimité, à l’instar des légumes à feuilles et les crucifères (dont vous pouvez manger autant que vous voulez!), ils devraient au contraire être régulés.

En d’autres termes, une tasse de bleuets biologiques dans votre shake de protéines, est parfaitement sain. Vous gaver, par-contre de raisins rouges lors d’une réunion de deux heures, pas tellement, surtout si vous essayez de perdre du poids, de protéger votre foie et d’améliorer votre santé globale. Votre meilleur allié est d’opter pour des fruits à faible teneur en sucre comme l’avocat et les baies.

Pour beaucoup de mes clients, je demande qu’ils éliminent complètement tous les fruits pendant deux semaines pour que le fructose réduise considérablement le fardeau du foie. Les seuls fruits autorisés sont les citrons, les limes, les avocats, les tomates et les olives. Beaucoup de clients voient leurs symptômes commencer à disparaître pendant ce temps: pas de fatigue, de douleurs articulaires, de peau terne, de troubles gastriques ou d’inflammation.

Quand je dis fruits, je veux dire des fruits frais. Les fruits secs pourraient être pratiques. Mais lorsque les entreprises alimentaires éliminent l’eau, elles condensent le sucre, et souvent ajoutent d’autres choses comme le dioxyde de soufre pour préserver la couleur ou du sirop pour les rendre plus doux. Même biologiques, les fruits secs ont la même quantité de sucre et de calories que leurs homologues gorgés d’eau, mais les morceaux sont beaucoup plus petits, ce qui garantit que vous en mangez plus que vous ne le feriez avec des fruits entiers.

Conclusion: Gardez vos fruits, mais consommez-les avec modération. Manger trop de fruits n’est pas toujours une bonne chose !

Lire la suite de l'article