Comment être plus tolérant lorsque la vie vous déçoit

Nous vivons tous des déceptions un jour ou l’autre, pour des raisons diverses. Le plus important est de garder une bonne dose de tolérance pour les surmonter. Voici quelques clés.

Il y a des jours où vous pouvez faire face à la déception avec un haussement d’épaules et d’autres où elle vous brise le cœur. Habituellement, dans ce dernier cas, la déception déclenche quelque chose de plus profond, une certaine émotion non satisfaite ou non résolue. Or chaque déception devrait représenter une opportunité de grandir.

Vous vivez avec la conviction que la vie n’est pas censée vous décevoir et si vous acceptez la déception, c’est avec une attitude résignée ou à contrecœur. Mais il est bon de considérer ces moments comme des invitations à réexaminer vos attentes. Toute déception vous donne toujours l’occasion de voir les choses telles qu’elles sont.

Voici 5 excellentes idées pour arriver à bien gérer vos déceptions :

1. Trouvez du soulagement en acceptant ce qui arrive

Le simple fait d’être conscient de ce qui se passe en ce moment enlève beaucoup de stress. Réaliser que vous ne pouvez pas contrôler votre vie vous aide à lâcher prise lorsque les choses n’évoluent pas dans le sens que vous voulez.

2. Discernez les réactions de votre corps

Localisez où votre déception et les émotions qui y sont liées s’expriment dans votre corps. Pour certains, ce peut être dans la poitrine, pour d’autres, au niveau du ventre, etc. Prenez une minute pour respirer et ressentir ce que votre corps essaye de vous dire. C’est une façon d’admettre votre vulnérabilité et de travailler à améliorer la situation.

3. Allez plus loin dans la compréhension de vos émotions

Posez-vous des questions pour mieux connaître la nature de votre déception. En quoi ça me concerne ? Est-ce une déception récurrente ?

En étant honnête avec vous-même, vous comprenez mieux toutes vos émotions pour pouvoir les régler.

4. Affrontez votre chagrin

Parfois, lorsque vous acceptez de vivre pleinement votre chagrin, vous vous sentez bien mieux après. Ménagez un moment pour méditer. Vous en ressortirez ragaillardi.

5. Redirigez vos sentiments

En redirigeant votre attention vers quelque chose qui vous fait du bien, vous redirigez aussi vos émotions. Et parfois cela suffit. Une fois que vous avez identifié la source de votre conflit intérieur, il n’est plus nécessaire de s’y attarder, car vous risquez de vous enfoncer encore plus dans la dépression. Menez plutôt une introspection et transformez vos moments de déception en des sensations positives.

Nous faisons face à tellement de déceptions tous les jours que mieux nous contrôlons nos émotions, mieux nous parvenons à exprimer de la gratitude et de la compassion.

Lire la suite de l'article