Le moyen le plus simple d’atténuer les effets néfastes de la position assise sur votre organisme

Près de 50% de la population active passe un minimum de quatre heures par jour assises devant un écran. Or rester assis trop longtemps quotidiennement cause de graves dégâts sur la santé. Une étude datant de 2010 soutient que le taux de mortalité des personnes assises plus de six heures par jour est 20% plus élevé que chez celles restant assises seulement trois heures.

Ces recherches relèvent que le fait de rester assis très longtemps quotidiennement affecte la constitution musculo-squelettique. Ainsi les longues heures assises rendent les muscles plus sensibles aux crampes et aux étirements, provoquent une mauvaise irrigation des muscles, ainsi qu’une compression constante des disques de la colonne vertébrale pouvant accélérer leur dégradation.

Effets néfastes de la position assise-

En outre, cette sédentarité serait de nature à provoquer un ralentissement de l’activité cardiovasculaire, parce que l’appareil circulatoire travaille moins en raison des mouvements limités et les vaisseaux sanguins sont longuement comprimés. La population concernée est donc plus sujette aux maladies cardiovasculaires, au cancer et au diabète de type 2.

Cependant, il y a un moyen de limiter les dommages causés par toutes ces heures assises d’affilées. Il suffit simplement de faire une marche de deux minutes chaque heure. Une récente étude atteste que cet exercice réduit de plus de 30% les risques d’exposition aux troubles liés à la position assise. Les chercheurs notent également que des activités comme monter et descendre quelques pas d’escaliers ou sortir prendre un café à proximité pourraient faire une grande différence.

Ces pauses sont bénéfiques parce qu’elles permettent de stimuler l’activité circulatoire, en engageant le cœur, les poumons et les muscles. Toutefois, pour mieux atténuer les désagréments de la position assise, il est recommandé d’accompagner cette détende de deux minutes par environ trois heures d’exercice modéré par semaine.

Lire la suite de l'article