Comment les siestes peuvent améliorer les capacités d’apprentissage

Plusieurs personnes se retrouvent prises dans un véritable engrenage : elles vont au lit trop tard, se réveillent tôt et fatiguées et finissent par ressentir une fatigue en plein milieu d’après-midi. Or, le sommeil est essentiel pour notre être, mentalement, émotionnellement et physiquement.

Mais nos horaires de travail ne vont pas changer comme par magie et nous ne serons pas toujours capables de dormir à l’heure que l’on veut.

La solution, selon une recherche récente, est la sieste, une longue sieste. Lorsqu’on fait une sieste, on apprend mieux et on mémorise mieux.

Les chercheurs ont procédé à des tests sur 40 bébés âgés entre 6 et 12 mois en utilisant une peluche qui a un bras amovible doté d’une cloche. Ils ont détaché le bras de la peluche et l’ont secoué 3 fois pour faire du bruit, puis l’ont replacé. Ils ont répété cela à plusieurs reprises.

Pendant les 4 heures suivantes, les bébés ont été amenés à la pouponnière pour faire une sieste. Ils ont dormi en moyenne 106 minutes, mais 21 d’entre eux ont dormi moins de 30 minutes.

Les bébés ont été ensuite ramenés chez eux et ont repris leurs activités normales. Après une bonne nuit de sommeil, ils sont revenus à la clinique pour plus de tests. Les chercheurs leur ont présenté la peluche pour étudier leur capacité à reproduire ce qu’ils ont vu la veille.

Ils ont trouvé que ceux qui ont fait une longue sieste la veille, recréaient beaucoup plus facilement la scène du bras et de la cloche que ceux qui ont dormi moins de 30 minutes. En d’autres termes, plus la sieste est longue, plus les facultés d’apprentissage sont meilleures.

C’est pour cette raison qu’il est préférable de lire ou de faire des activités reliées à l’apprentissage et à la lecture juste avant de dormir.

Dans le milieu du travail d’aujourd’hui, faire une sieste est généralement mal vu mais avec la popularité grandissante de ce concept, on voit la naissance d’une mode qui rend les siestes plus acceptables. Des recherches précédentes ont montré que les siestes améliorent la vigilance et la productivité, qui vont de pair avec les résultats de cette recherche sur les bébés. Il est temps que les employeurs en prennent conscience !

Lire la suite de l'article