Pourquoi ce cardiologue prescrit des jus verts

Ce professeur de médecine aux États-Unis, qui s’est occupé, sur plus d’une décennie, d’un grand nombre de patients qui souffraient de maladies cardiaques, partage les bienfaits de sa pratique des jus verts.

J’éduque le public à travers des articles, des vidéos, la télévision et je possède un restaurant végétarien dans la banlieue de Detroit. Mes diverses activités servent toutes le même but : faire passer le message que la santé commence par votre assiette.

J’ai incorporé les jus de légumes et de fruits dans ma pratique de médecine au fil des années, puis je les ai conseillés et démontré leurs bienfaits à de nombreux patients. Il n’y a pas d’étude effectuée sur les effets des jus verts frais versus un placebo, démontrant qu’ils soutiennent la clarté des artères ou une santé mitochondriale supérieure. Mais je maintiens que la pratique de boire des jus contenant des légumes et des fruits non pasteurisés – afin de préserver autant que possible les éléments nutritifs – est une habitude saine. Jetons un œil sur mes raisons.

1. Les adultes ne mangent pas assez de fruits et légumes

L’American Heart Association (AHA) – un organisme américain qui œuvre pour un meilleur accès aux soins cardiaques – constate que nous ne parvenons pas à respecter les habitudes alimentaires recommandées pour parvenir à une amélioration globale de la santé du cœur. Par exemple, environ 20% des adultes, aux États-Unis, fument ; seulement la moitié font de l’exercice régulièrement et, tandis que 30% ont un poids corporel idéal, moins de 1% maintiennent un régime alimentaire riche en fruits et légumes. Le but de l’AHA est d’augmenter ce chiffre à 1,2% en 2020.

2. Les enfants ne mangent pas assez de fruits et légumes non plus

Les enquêtes sur les habitudes alimentaires chez les enfants ne montrent aucune augmentation, au cours de la dernière décennie, dans leur consommation quotidienne de légumes. Aucun groupe étudié n’a atteint l’objectif de l’AHA de 1,1 portion de légumes pour 1.000 calories. Cependant, la consommation de fruits chez les enfants a légèrement augmenté au cours des dix dernières années.

3. Notre ratio sodium / potassium a besoin d’un relooking

L’alimentation occidentale a beaucoup trop de sodium, en particulier dans les aliments transformés, et est déficiente en potassium. Ce déséquilibre pourrait conduire à l’hypertension artérielle et à d’autres maladies. Les légumes offrent un moyen de rétablir ce besoin à un niveau plus sain.

4. Nous nous privons de magnésium alimentaire

Le magnésium est un cofacteur dans plus de 300 enzymes, dans le corps, et est essentiel pour le cœur, le cerveau, la respiration, la reproduction et la santé gastro-intestinale. Il est estimé que plus de 80% des régimes américains manquent de l’apport quotidien requis en magnésium. Les fruits et légumes, ainsi que les noix et les graines, sont riches en magnésium et l’augmentation de notre consommation améliore notre santé globale.

5. Même boire du « jus de mauvaise qualité » a des avantages pour la santé

Alors qu’il y a un manque de bonnes études scientifiques sur les jus pressés à froid, beaucoup de personnes peuvent témoigner de voir des améliorations dans nos cliniques. Cependant, même les jus produits dans des conditions moins qu’idéales se sont révélés stimuler les antioxydants, aider à la perte de poids et réduire la pression artérielle.

Les faits scientifiques énumérés ici renforceraient ma défense de la pratique de jus de fruits et légumes frais auprès de mes collègues pour atteindre une santé globale optimale, pour les adultes et les enfants. Le jus de fruits et légumes est un moyen de pallier les carences de l’alimentation, en augmentant efficacement l’apport en vitamines, antioxydants, minéraux et phytonutriments.

J’encourage toujours mes patients à manger des aliments à base de plantes entières autant qu’ils peuvent quotidiennement (à la fois crus et cuits). Les jus permettent d’en consommer une quantité importante, procurant une meilleure santé et une plus grande longévité dans une société qui favorise les aliments pauvres en éléments nutritifs et traités. Je suis impatient de voir le jour où les jus de fruits et légumes remplaceront les cafés et autres friandises dans les cafétérias des hôpitaux.

Lire la suite de l'article