8 Leçons essentielles pour contrôler votre stress et en faire une force

Le stress peut être un extraordinaire cadeau vous aidant à traverser des étapes particulièrement improbables de votre vie. Voici huit leçons essentielles sur la gestion de votre anxiété, pour arriver à contrôler votre stress et en faire une force.

1. Vous avez besoin de positiver

Vous traversez diverses expériences plus ou moins agréables tout au long de votre vie. Chacune d’elles participe à votre histoire et contribue à forger vos croyances. Cependant, vos périodes de stress ou de vives émotions sont encore plus marquantes.

Ces expériences vont et viennent, se répètent. Seulement, vos mauvaises appréciations ou interprétations des situations sont susceptibles d’engendrer des troubles émotionnels et physiques. Ces attitudes ne vous rendent pas service, mais sont de nature à freiner votre développement et votre épanouissement. Considérez plutôt l’adversité comme un facteur de croissance.

2. Vous avez besoin de faire la distinction entre le stress positif, toxique et tolérable

Vous devez cesser de peindre toutes sortes de stress sur le tableau du toxique. Qualifier le stress de fléau de la vie moderne découle du demi-siècle passé. Avant cela, la croyance était que « ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ».

Le stress peut être négatif certes, quand il est chronique ou toxique ; il existe néanmoins ce stress positif qui permet de développer votre self-control et qui vous aide à vous dégager du chemin d’une voiture en excès de vitesse, à réussir un test, à donner un discours fantastique, à mieux récupérer d’une chirurgie ou qui vous stimule lors de votre premier rendez-vous amoureux. Et puis, il y a le stress tolérable, ce réflexe qui vous aide à grandir, apprendre, évoluer et à vous développer personnellement.

3. Vous avez besoin de recadrer votre stress

La première méthode consiste à choisir de voir l’adversité comme étant la voie de la croissance. Cela vous permet de reconsidérer vos défis passés. Par exemple, les meilleurs athlètes s’exercent volontairement avec des exercices qui ont éprouvé leurs limites, afin d’accroitre leur performance.

La seconde technique implique de voir le stress comme un système d’alerte, une alarme qui retentit de plus en plus fort quand vous n’y prêtez pas attention.

4. Vous avez besoin d’être optimiste

Le stress peut susciter des pensées négatives en vous ; cependant, votre optimisme vous donnera la capacité de souffrir, tout en œuvrant à vous propulser vers l’avant. Pour ce faire, vous avez besoin de considérer l’échec et la souffrance comme des étapes importantes de votre croissance et de votre évolution – avec la certitude que vous en sortirez. Le succès, c’est de vous relever chaque fois que vous tombez.

5. Vous avez besoin de transmettre votre optimisme

Tous les Êtres se rapprochent les uns des autres à travers leurs émotions, bonnes ou mauvaises. Vous pouvez donc choisir de contribuer à construire une culture de l’anxiété en partageant vos émotions négatives ou plutôt décider d’impulser le bien-être collectif en transmettant des émotions positives.

Les réseaux sociaux sont aussi, de nos jours, un canal par excellence de partage de sentiments. Par conséquent, ayez constamment à l’esprit que vous êtes responsable de l’énergie que vous communiquez.

6. Vous avez besoin de vous rassurer

Vous devez aussi garder à l’esprit que vous vivez dans une ère contemporaine qui évolue à un rythme effréné, avec des moments heureux et dramatiques. Ces contradictions sont de nature à vous faire sombrer dans un état de stress, souvent indépendamment de toute votre bonne volonté de rester positif. Il est donc nécessaire de prendre du recul face à vos divers états émotionnels et de restaurer votre confiance.

7. Vous avez besoin de mieux gérer votre stress

Des spécialistes ont relevé une série d’avantages associés à la réponse au stress aigu – des courtes périodes de stress – et indiquent comment l’utiliser à bon escient en faisant en sorte d’alterner entre les périodes de stress élevé et faible. Vous arriverez donc à tirer profit de vos moments de stress, à défaut de pouvoir les éliminer.

8. Vous avez besoin de vous protéger des situations stressantes

Des études sur la régulation des émotions mettent en évidence trois stratégies pour vous protéger lors de situations stressantes.

Changez votre environnement ou vos habitudes. Cela peut impliquer, par exemple, d’abandonner vos appareils électroniques à un certain moment ou de faire une activité qui vous plait, en vous tenant à distance de situations et des personnes stressantes.

Changez votre état esprit. Améliorez vos dispositions mentales et d’esprit, en concentrant votre attention ailleurs ou en réorientant vos pensées.

Changez votre corps. Adoptez intentionnellement des moments de relaxation, d’exercices, de sport intense, de respiration profonde, de promenade en pleine nature ou d’écoute de la musique, pour immerger votre corps dans diverses situations de stress.

Lire la suite de l'article