8 Aliments que les femmes devraient manger… Et 5 à éviter pour l’équilibre hormonal

Ce que vous mangez régit de nombreux aspects du fonctionnement de votre corps, y compris la sécrétion de certaines hormones. Votre régime alimentaire peut réellement vous aider à maintenir un poids corporel sain et à ralentir le processus de vieillissement. Voici une liste d’aliments à manger (et à éviter) qui vous aidera à préserver votre équilibre hormonal.

Les jeunes femmes peuvent trouver ces idées utiles pour améliorer leurs humeurs ou leurs cycles menstruels, tandis que pour les femmes plus âgées, cette liste peut être bénéfique au traitement de la péri-ménopause ou la ménopause.

À manger

Volaille, Poisson gras et Protéines de soja

Toutes ces sources de protéines font plus que simplement vous aider à maintenir la ligne. Des études soutiennent que les femmes ménopausées perdent plus de poids, si la plupart de leurs protéines proviennent de ces aliments. Certaines données suggèrent que la consommation d’aliments à base de soja peut aussi aider à soulager les bouffées de chaleur. Les poissons gras, comme le saumon, le maquereau et les sardines, préservent également de la mauvaise humeur, des maladies cardiaques et du cancer.

Légumes crucifères
Le brocoli, le chou, les choux de Bruxelles, le chou-fleur et le bok choy combattent l’excès d’œstrogènes et réduisent le risque de cancer du sein. L’excès d’œstrogènes peut se produire lors de la pré-ménopause chez les femmes en surpoids ou obèses.

Vitamines B
Une carence en vitamines B peut vous exposer à la dépression. Consommez régulièrement des grains entiers ou du bœuf maigre qui sont particulièrement riches en vitamines B.

Asperges, Melons et Cresson
Ces aliments aident à lutter contre l’un des symptômes les plus gênants de la quarantaine : les ballonnements.

À éviter

Sucre
Cassonade, sucre blanc ou sirop de maïs à haute teneur en fructose, le sucre aggrave les symptômes hormonaux chez les femmes. Voilà pourquoi il est important de limiter votre consommation de sucres ajoutés.
Une étude de l’Université de Pittsburgh sur des femmes âgées entre 50 et 60 ans a montré que les personnes qui avaient réduit leur consommation de desserts et de boissons sucrés ont perdu plus de poids que celles qui ne l’avaient pas fait, à la fois à court terme et jusqu’à quatre ans plus tard.

Boissons caféinées
Vous pouvez boire du café et du thé avec une cuillère à soupe de lait écrémé ou faible en gras. Sachez cependant que les boissons caféinées peuvent déclencher des bouffées de chaleur. Si vous êtes sujette à des bouffées de chaleur ou des sueurs nocturnes, réduisez la caféine.

Alcool
Comme la caféine, l’alcool peut déclencher des bouffées de chaleur.

Aliments riches en matières grasses
Une étude sur environ 17 000 femmes a révélé que celles qui consommaient la plupart des aliments faibles en gras – fruits, légumes et grains entiers – ont signalé moins de cas de bouffées de chaleur.

Aliments épicés
Contrôlez la consommation de sauces piquantes, si vous souhaitez réduire les bouffées de chaleur. Utilisez des herbes et des épices douces pour assaisonner vos aliments sans en abuser.

Lire la suite de l'article