6 Poses de yoga pour stimuler le métabolisme

Garder la vitalité de votre corps grâce à une énergie accrue ne donnera pas seulement à votre organisme une apparence jeune, mais vous vous sentirez réellement jeune dans votre for intérieur. Voici 6 poses de yoga visant à stimuler votre métabolisme.

1.Halasana

1
Cette pose est plus efficace vers la fin de la classe, quand votre corps est bien chaud. Vu qu’elle compresse la gorge, elle stimule votre glande thyroïde, puis renforce vos abdominaux et étire vos fessiers, votre bas du dos et vos ischio-jambiers.

Faire la pose

Couché sur le dos, utilisez vos abdominaux pour amener vos jambes au-dessus de votre tête. Soutenez votre bas du dos avec vos mains pendant que vous redressez lentement vos jambes et que vous placez vos orteils sur le sol.

Maintenir la pose

Gardez les jambes droites. Si vos pieds ne touchent pas le sol, soutenez le bas du dos avec vos mains. Respirez dans votre gorge.

Indications

Les personnes souffrantes ne devraient pas tenter cette pose. Demandez à votre médecin si les inversions sont appropriées pour vous. Pratiquez avec les jambes contre le mur, comme autre alternative. Si vos orteils ne touchent pas le sol, placez le dessus de vos pieds sur une chaise.

2.Salamba Sarvangasana

2
Cette pose stimule également la glande thyroïde. Maintenez la position Halasana, avec les genoux à la poitrine, ce qui permettra de renforcer votre dos, vos abdos et vos fessiers, tout en étirant vos épaules et votre poitrine.

Faire la pose

À partir de la pose Halasana, pliez vos genoux et soutenez votre dos avec vos mains, en soulevant vos jambes vers le ciel. Ne pas bouger la tête.

Maintenir la pose

Gardez une légère courbure à la taille et aux genoux pour moins de pression sur votre cou. Respirez dans votre gorge.

Indications

Les personnes souffrantes ne devraient pas tenter cette pose. Demandez à votre médecin si les inversions sont appropriées pour vous. Pratiquez les jambes contre le mur, comme alternative. Commencez par redresser vos jambes et continuez à les lever vers le ciel jusqu’à ce que votre corps soit perpendiculaire au sol. Pour moins de pression sur votre cou, gardez une légère courbure à la taille. Ne pas bouger la tête.

3.Virabhadrasana III

3
Cette pose vous aidera à renforcer vos jambes, vos chevilles, vos épaules et votre dos, tout en tonifiant votre corps tout entier, surtout votre cœur. Elle favorise également une meilleure posture et contribue à l’équilibre.

Faire la pose

Mettez-vous debout, puis amenez vos mains au centre du cœur. Tendez votre jambe droite derrière vous et basculez le haut de votre corps vers l’avant, de sorte qu’il devienne parallèle au sol.

Maintenir la pose

Contractez vos abdominaux. Si vous le souhaitez, étendez vos bras vers l’avant ou à vos côtés. Maintenez la position pendant 10 à 20 respirations et changez de jambe.

Indications

Faites cette pose contre le mur.

4.Ardha Chandrasana

4
Cette posture debout sollicite les muscles de vos jambes et votre capacité à maintenir votre équilibre. Elle permet de renforcer vos chevilles et vos cuisses, de dégourdir les muscles ischio-jambiers, les obliques et les abducteurs de la hanche, et améliore votre équilibre, votre concentration et votre force de base.
Bien que vous utilisiez votre main dans cette pose, vous ferez l’expérience du défi supplémentaire que représente le maintien en parallèle de votre colonne vertébrale avec le sol.

Faire la pose

Debout, une jambe devant l’autre, montez votre jambe arrière au niveau de votre hanche. Placez vos doigts sur le sol directement sous votre épaule et l’autre main sur votre hanche.

Maintenir la pose

Si vous êtes en équilibre, tournez votre poitrine vers le ciel et étendez votre bras au-dessus de la tête. Si vous êtes toujours en équilibre, regardez votre main du dessus. Restez concentré en respirant profondément, puis changez de côté.

Indications

Si vos muscles ischio-jambiers sont serrés, utilisez un bloc sous votre main inférieure. Les personnes atteintes d’instabilité de l’épaule ou de blessures sont exemptées.

5.Vrksasana

5
Cette pose vous force à utiliser tous les muscles de vos jambes et à contracter vos abdominaux. Elle permet de renforcer les jambes, les abdominaux et les fessiers, ainsi que vos capacités de concentration. Cette pose populaire favorise l’équilibre et le calme.

Imaginez-vous comme un arbre, enraciné à travers votre jambe d’appui et épanoui vers le haut et vers l’extérieur, comme des branches, à travers vos bras. Jouez avec vos bras et la position de vos pieds jusqu’à ce que vous trouviez la stabilité, puis respirez.

Faire la pose

En équilibre sur une jambe, amenez votre pied opposé sur votre cheville ou l’intérieur de la cuisse, en évitant votre genou. Mettez vos mains en position de prière ou levez vos bras et regardez vers le haut.

Maintenir la pose

Élevez votre tête tout en enracinant profondément votre pied qui est au sol. Contractez vos abdominaux et vos hanches, puis changez de côté. Trouver un point focal aide au maintien de l’équilibre.

Indications

Si vous avez des difficultés à vous maintenir, tenez-vous près d’un mur de soutien. Les personnes atteintes de problèmes de genou devraient faire preuve de prudence.

6.Anuvittasana

6
Cette pose vous permet de faire les courbes arrière profondément, car elle contracte vos fessiers et étend le bas du dos. Elle étire aussi la poitrine, les épaules, les fléchisseurs de la hanche et les abdominaux, puis améliore la flexibilité de la colonne vertébrale.

Faire la pose

Bougez lentement. Contractez vos fessiers et placez vos mains ou les poings sur les points osseux sur les côtés de votre colonne vertébrale. Poussez vos hanches vers l’avant et soulevez votre poitrine vers le ciel.

Maintenir la pose

Éloignez-vous de votre bas du dos en étirant vos coudes vers l’arrière pour élargir votre poitrine. Sans laisser tomber votre tête en arrière, regardez vers le ciel.

Indications

Les personnes qui se remettent d’une blessure au bas du dos doivent faire preuve de prudence. Si votre cou se fatigue, regardez en avant, en rentrant légèrement votre menton.

Lire la suite de l'article