18 vérités sur le bronzage que vous ne savez probablement pas

Nous sommes en plein été et nous n’avons qu’une idée en tête : avoir le plus beau bronzage à la plage, un teint hâlé sans brûler sa peau. Pour y arriver, nous avons le choix entre crèmes solaires, séances UV, bronzage intégral, rapide ou naturel, en cabine ou à la plage. 

Mais avant de s’y mettre, voyons un peu si les idées reçues que nous avons sur le bronzage sont vraies et si le bronzage est vraiment mauvais ? Voici 18 mythes passés au crible.

1. Le bronzage en cabine est plus sûr qu’au soleil

Même si la dose de rayonnement ultraviolet utilisée en cabine est contrôlée, elle reste toujours très élevée. En cabine, vous pouvez recevoir jusqu’à 12 fois la dose annuelle de rayons UVA en comparaison avec une exposition au soleil.

2. Les ingrédients de l’écran solaire provoquent-ils le cancer ?

Des recherches récentes ont montré que les écrans solaires sont globalement sûrs et efficaces. On peut donc les utiliser sans problèmes. Ceci dit, préférer plutôt les crèmes contenant les ingrédients actifs suivants : oxyde de zinc, dioxyde de titane, Mexoryl SX, ou Avobenzone à 3%.

3. Un T-shirt en coton va me protéger du soleil

Les T-shirts en coton sont l’équivalent d’un indice de protection SPF 6 lorsqu’ils sont secs. Quand ils sont mouillés, cet indice tombe à un SPF 3. L’application d’un écran solaire est nécessaire pour assurer une protection complète.

4. Quand le ciel est nuageux, je ne dois pas mettre de crème écran solaire

Les nuages ​​ne filtrent que 20% des rayons UV. Même si en apparence le soleil est caché, il reste actif. En effet, 80 % de ses rayons pénètrent votre peau même quand le ciel est couvert.

5. Toute technique de bronzage peut me protéger des coups de soleil

Tout bronzage, qu’il soit naturel ou en cabine, avec ou sans protection est un signe de dommages de la peau. Il n’y a pas de bronzage sécuritaire ou protecteur.

6. J’utilise un SPF 50, donc je suis bien

Il existe des crèmes solaires qui ne protègent que contre les rayons UVB. Assurez-vous d’utiliser un écran total à large spectre pour vous protéger contre les deux sortes de rayons UVA et UVB.

7. Je ne peux pas attraper un coup de soleil dans la voiture ou à l’intérieur de ma maison

Le verre peut bloquer la plupart des rayons UVB, mais les rayons UVA peuvent passer à travers. Personne n’aime être bronzé sur un seul côté, alors mettez de la crème solaire pour l’éviter.

 8. J’ai besoin d’assez de soleil pour obtenir de la vitamine D

La vitamine D est très importante pour la santé du corps, mais il existe plusieurs façons de l’obtenir. Les aliments enrichis de vitamine D, comme le lait, ou même un supplément de vitamine D, sont d’autres moyens d’obtenir la «vitamine soleil» sans augmenter votre risque de cancer de la peau.

9. Je dois appliquer l’écran total seulement une fois

Faux et archi faux. D’ailleurs les mamans ont raison de traquer leurs enfants pour les enduire de crème plusieurs fois par jour.

Il est recommandé d’appliquer une crème solaire 30 minutes avant de sortir au soleil, et toutes les deux heures après l’exposition. Si vous allez dans l’eau, vous devez en appliquer encore plus souvent.

10. Mon maquillage SPF est suffisant

Il est bon d’avoir un écran solaire dans son maquillage, mais il est nécessaire d’ajouter une couche supplémentaire. Utiliser un hydratant pour le visage avec un écran solaire intégré apporte plus de sécurité.

11. Un bâton de crème solaire est mieux qu’un spray

Il n’y a pas d’énormes différences entre les lotions ou les sprays solaires. Mais, utilisez des lotions plutôt que des sprays ou des poudres si vous souhaitez ne pas vous en mettre plein les poumons.

12. Puis-je utiliser l’écran solaire de l’été dernier ?

Vérifiez la date d’expiration de votre produit. Certains écrans solaires se dégradent rapidement, et vous ne devriez pas les laisser reposer dans votre sac de plage pendant trop longtemps.

13. Plus le SPF est élevé, mieux c’est

Il est logique de penser qu’un indice de protection SPF 30 est 2 fois plus efficace qu’un SPF 15, mais ce n’est pas vrai.

Les écrans solaires avec un SPF plus élevé peuvent bloquer un peu plus les rayons UVB, mais n’offrent pas de protection à 100%. Un SPF 30 est ce qui est généralement recommandé.

14. Existe-t-il des pilules de bronzage sans avoir à aller au soleil ?

Oui, mais elles sont généralement très dangereuses. Elles contiennent un additif pour la couleur, la canthaxanthine, qui peut rendre la peau orange ou marron. Il est impératif de faire attention avec ce genre de pilules car une grande quantité de cette substance peut entraîner des dommages potentiels au foie et des troubles de la vision.

15. Les autobronzants sont dangereux

L’auto-bronzant est effectivement considéré comme une alternative sûre pour avoir un bronzage régulier, tant qu’il est utilisé comme indiqué.

Comme il n’y a pas suffisamment de recherches sur les auto-bronzants, il vaut mieux prendre quelques précautions en protégeant les yeux et en évitant l’inhalation du produit.

16. Avoir une peau plus foncée protège du cancer de la peau

Certes, les personnes au teint plus foncé n’ont pas un risque aussi élevé du cancer de la peau. Mais, elles peuvent développer des formes dangereuses de mélanome. De plus, la pigmentation plus foncée peut les rendre incapables de remarquer une décoloration de la peau, ce qui est encore plus dangereux. 

17. Je ne brûle jamais donc ma peau est en bonne forme

Ne pas brûler peut vous donner un faux sentiment de sécurité. Mais des dommages profonds peuvent se produire, et leur accumulation est une véritable bombe à retardement.

18. Je ne peux avoir un cancer de la peau qu’en étant plus âgé

Depuis les années 70, les cas de mélanome ont plus que doublé pour les jeunes âgés de 15 à 39 ans.

Maintenant que nous avons passé au crible certains mythes sur le bronzage, vous pouvez passer vos vacances sereinement et conseiller votre entourage pour aider à diminuer le risque de mélanome.
Lire la suite de l'article